Investissement dans les outils de calendrier - Tamedia et Doodle parlent de stratégie

Temps de lecture : 5 minutes

Doodle Logo

Doodle Content Team

Mise à jour : 21 juin 2023

Hügli and Ottino in an interview

Tilman Eberle (VP Marketing chez Doodle AG) s'entretient avec Samuel Hügli (CTO & Head of Ventures chez Tamedia) et Gabriele Ottino (Managing Director chez Doodle AG) sur l'avenir et l'expansion mondiale de Doodle. L'objectif est de franchir la barre des 500 millions d'utilisateurs dans les années à venir tout en développant un produit payant attractif.


**Tilman : Quelle est l'importance de Doodle pour Tamedia, la plus grande maison d'édition de Suisse ?

Samuel : Doodle est important pour Tamedia à plusieurs niveaux. L'outil est déjà utilisé par un nombre énorme de personnes - 200 millions par an, pour être précis. Et Doodle n'est plus seulement un outil de loisir, ce qui était son but initial. Au contraire, il est devenu indispensable dans de nombreuses entreprises.

Nous pensons que Doodle a un énorme potentiel de croissance.

Mon assistante, par exemple, ne peut plus imaginer la vie sans Doodle, car il lui faudrait beaucoup plus de temps pour tout organiser. Et des millions de professionnels dans le monde entier pensent la même chose. Enfin et surtout, Doodle est la seule marque mondiale du portefeuille de Tamedia.

Au total, nous pensons que Doodle a un énorme potentiel de croissance, notamment en termes de nombre d'utilisateurs, de nouveaux domaines d'application grâce à des fonctions supplémentaires, et de valeur globale de l'entreprise.

**Tilman : En quoi l'orientation internationale de Doodle est-elle évidente ?

Samuel : Cela commence par l'équipe : Doodle a des bureaux à Zurich, Berlin et Tel Aviv. Il existe donc un climat multiculturel au sein de l'entreprise, ce que nous soutenons pleinement.

"Notre équipe de développement de produits est comme un groupe de réflexion ".

Je pense que l'équipe Doodle est spéciale, notamment parce que nous combinons de nombreux modes de pensée différents. Nous recevons fréquemment des retours d'information de Berlin et de Tel Aviv, ce qui nous donne des idées que nous n'aurions jamais obtenues par nous-mêmes. C'est un avantage considérable pour nous. Personnellement, je pense que notre équipe de développement de produits est comme un groupe de réflexion international. Et c'est important. Après tout, nos utilisateurs sont également basés dans différentes parties du monde.

En Suisse, Doodle est connu et utilisé par la quasi-totalité de la population Internet. Mais il y a désormais beaucoup plus d'utilisateurs à l'étranger que sur le marché national. Cependant, il existe de grandes différences entre les pays, et pas seulement en termes de nombre d'utilisateurs ; par exemple, nous pensons que le marché américain est beaucoup plus réceptif aux services professionnels payants. Ces connaissances nous aideront également à internationaliser Tamedia dans son ensemble.

**Tilman : Quels sont les projets de Doodle pour les années à venir ?

Gabriele : Nous allons progressivement augmenter le nombre de fonctionnalités offertes par Doodle, en particulier pour les utilisateurs professionnels. Par conséquent, l'outil répondra de plus en plus aux exigences des applications de la vie quotidienne au bureau. Doodle propose déjà la prise de rendez-vous en petits et grands groupes, ainsi que des sondages textuels. En outre, l'intégration du calendrier permet de synchroniser les rendez-vous et d'inviter les participants directement à partir du calendrier.

"Les choses vont commencer à devenir vraiment passionnantes dans le développement de produits vont devenir vraiment passionnantes dans les mois à venir. "

Premium Doodle offre des fonctions de rappel et de marquage pour les entreprises, MeetMe prend en charge les réunions 1:1, et le chatbot intelligent Meekan assiste les équipes Slack et Microsoft. Tous ces domaines deviendront vraiment passionnants dans les mois et les années à venir.

Samuel : En même temps, nous visons une croissance massive et nous nous sommes fixés comme objectif d'atteindre 500 millions de personnes avec l'outil dans les prochaines années. Nous allons également investir massivement dans un nouveau niveau de Doodle Premium, en plus de l'offre gratuite. Doodle est en pleine transformation : d'une plateforme médiatique financée par des tiers via la publicité, elle devient une plateforme SaaS payée directement par les utilisateurs. Mais les utilisateurs du module gratuit ne doivent pas s'inquiéter : les fonctions de base de Doodle seront toujours gratuites.

Nous voulons atteindre plus de 500 millions de personnes par an avec Doodle dans les prochaines années".

**Tilman : Comment Tamedia soutient-il financièrement Doodle ?

Samuel : Nous avons récemment accepté d'investir dans Doodle sur la base d'un plan de croissance et de développement ambitieux et stratégique. Cela montre à quel point nous avons confiance dans son potentiel. Nous sommes impatients de voir les résultats.

Tamedia prend ici un risque entrepreneurial calculé - un regard sur l'ensemble de notre portefeuille montre clairement que nous essayons d'innover avec Doodle.

**Tilman : Que signifient les développements pour Doodle ?

Samuel : Doodle va connaître une croissance et un développement dynamiques sur ses trois sites. Cela sera suivi d'autres déménagements passionnants. Nous voulons profiter de cette occasion pour montrer que le moment est propice à l'utilisation payante des outils de productivité. Et nous ne sommes pas les seuls à le penser : Monday, Atlassian, Dropbox et Evernote ont emprunté la même voie.

Nous sommes fiers que chaque collaborateur de Doodle puisse apporter une réelle contribution".

Gabriele : Ces dernières semaines, nous avons également réussi à pourvoir certains postes clés : Jack est responsable du produit dans le rôle de CPO, et Jens gère notre équipe d'ingénieurs en tant que CTO. Dans le même temps, nous développons considérablement les équipes d'analyse de données et d'ingénierie. Nous avons la chance de pouvoir choisir parmi un si grand nombre de candidats de grande qualité. Et nous sommes fiers que les gens puissent apporter une réelle contribution à Doodle, au lieu de n'être qu'un petit rouage dans une grande machine d'entreprise.

**Tilman : En quoi cela profite-t-il aux utilisateurs de Doodle ?

Gabriele : Les utilisateurs bénéficient de fonctions de plus en plus efficaces pour organiser des réunions. Les modules basés sur l'intelligence artificielle de notre filiale Meekan en Israël, qui permettent de planifier les rendez-vous beaucoup plus rapidement et facilement, sont particulièrement importants. C'est ce que nous appelons le "smart scheduling". Les utilisateurs ont le choix entre différentes solutions, qui visent toutes à faciliter la planification, la création et la tenue de réunions.

L'automatisation des calendriers ouvre également un large éventail de possibilités pour de nouvelles applications !

Nous, ainsi que plus de 10 000 utilisateurs par jour, utilisons la solution Meekan pour une planification intelligente. Nous ne cessons de nous étonner de la rapidité et de l'intelligence avec lesquelles le robot trouve le meilleur créneau horaire pour une réunion. Cela ouvre un vaste champ de possibilités pour de nouvelles applications, notamment en ce qui concerne la gestion automatisée du calendrier et la personnalisation des créneaux horaires suggérés.

Samuel : Les plus de 200 millions d'utilisateurs satisfaits - dont beaucoup sont de véritables fans de Doodle - nous permettent d'investir davantage dans le développement, la conception et le support de Doodle et Meekan.

**Tilman : Sam, vous êtes en charge de la division Technology & Ventures chez Tamedia. Avez-vous l'intention d'intégrer d'autres start-ups dans le portefeuille de Tamedia ?

Samuel : Au sein de Ventures, nous sommes toujours à l'affût de nouvelles start-ups. Nous voulons soutenir ces entreprises avec notre expertise, notre réseau et nos ressources financières. Nous prévoyons actuellement d'investir en particulier dans le segment des fintechs.

"En plus des domaines existants, nous prévoyons actuellement d'investir dans les start-up de la blockchain. "

En particulier, la technologie blockchain utilisée par bon nombre de ces start-up nous offre des possibilités totalement nouvelles en tant qu'entreprise de médias en termes de vente de contenu, de licences et même de conditionnement du contenu avec d'autres partenaires. Nous voulons être à bord très tôt, dans l'espoir qu'une ou deux de ces jeunes pousses deviendront un jour un grand arbre.

Article connexe

SUS_Hero

Scheduling

Feuilles d'inscription : Simplifier la coordination des événements

Rédigé par Purnima Kumar

Lire l'article
two people smiling

Scheduling

7 conseils pour planifier des entretiens d'évaluation plus efficaces

Rédigé par Franchesca Tan

Lire l'article
Group Planning

Scheduling

La meilleure façon de prévoir du temps pour le travail en réseau

Rédigé par Franchesca Tan

Lire l'article

Résoudre l'équation de planification avec Doodle